• Le coeur métaphysique

    Les anciens Egyptiens distinguaient deux coeurs:le coeur de chair situé à gauche de la poitrine appelé Hâty et un coeur métaphysique qu'ils appelaient AB ou encore KA.

    Ce KA ou AB a donné lieu a une importante littérature.

    Il est représenté par deux bras levés et s'écrit avec une sébile à anse et un aigle au repos,vu de profil.

    Ce mot KA sert à écrire le vocable Héka qui signifie la magie.

    On rencontre aussi dans les hiéroglyphes Egyptiens le mot  KAMOUTEF qui est le Ka,ou la puissance vitale en l'homme suivi de MOUT,le vautour qui signifie Mère et de F le serpent qui représente le père.

    On peut le comparer au Adam et Eve bibliques de la Genèse.

    Ka signifie aussi taureau et peut s'écrire avec un phallus appelé Met surmonté des deux bras levés.C'est aussi la puissance génératrice du Ka ou du coeur AB.

     

    Le dieu Egyptien Yâh-Thot,encore appelé Djéhouty,avec le serpent dressé DJ en initiale a été appelé le Verbe ou Coeur du dieu suprême Rê.C'est le scribe de Rê qui note les paroles divines.

    Le DJ Egyptien a été transformé en T par les Grecs qui l'ont appelé Théouty,puis Téout puis Thot.

    Thot a été représenté en Ibis et il signifie le coeur car lorsque l'ibis dort la tête repliée sous l'aile,il ressemble à un coeur.De plus l'ibis débarrasse les marais des reptiles malfaisants.

    Le dieur Egyptien Thot a été transformé par les Grecs en dieu Hermès,le dieu de la Parole,le Logos.Hermès vient de la racine Erein :dire et de mésistos,tramer,tisser.

    Le symbole d'Hermès est le caducée,image de la médecine encore aujourd'hui représentant deux serpents dressés liés par la queue et s'élevant en 8 pour aboutir à deux têtes face à face,séparés par un bâton vertical.

    On peut noter que le mot Caducée, peut s'écrire avec le Ka Egyptien ajouté au mot DUC,doigt,conduction et à deux E qui en hiéroglyphes sont deux cordes dressées représentant deux courants.

    On peut rapprocher au symbole du serpent ,le serpent d'airain de Moïse dressé  sur un tau  qui guérissait les hébreux au désert ,des morsures mortelles  de serpent.

    Ainsi,le Serpent représente les deux forces antagonistes de vie et de mort.La force de mort étant maîtrisée par le bâton central.

    Ce sont ces deux forces qui agissent dans le coeur humain que l'on trouve dans les écrits  des anciens Esséniens de la Mer Morte.Ces deux esprits étaient appelés: l'esprit saint et l'esprit de souillure.

    Ce sont ces anciens Esséniens quelquefois assimilés aux Thérapeutes qui ont donné naissance au christianisme primitif.

     

    Les hindous appellent cette force la Kundalini,l'enroulée et les taoïstes l'embryon énergétique.

    Le but de la vie chrétienne est de faire régner l'esprit saint dans le coeur.C'est  la prière centrale de l'Evangile appelée "Pater":"Que ton Règne vienne !"

    C'est le message essentiel de l'Evangile qui est la venue du Royaume des cieux dans le coeur humain et non pas dans un paradis utopique sur terre.

    Ce Royaume des cieux est déjà en vous nous,selon St  Luc.

    Et l'Evangile dit "Si je chasse les démons par le doigt de Dieu= l'Esprit Saint ,c'est que le Royaume de Dieu vous est advenu"

    Et St Paul écrit :"ce n'est pas à des hommes de chair et de sang que nous avons affaire mais à des forces,à des principautés,à des puissances du mal répandues dans les airs"

     

    Notre monde matérialiste nie ces forces subtiles.Il n'empêche qu'elles existent bel et bien et qu'elles expliquent bien des actes irrationnels et la décadence de notre société occidentale athée ou déchristianisée.

     

    On ne dispose pas des évangiles originels mais de copies de copies qui datent du 3° ou 4° siècle et qui ont été maintes et maintes fois remaniés,selon l'avis du philosophe Celse

    L'Evangile de Thomas retrouvé à Nag Hammadi en Egypte serait un des plus anciens.Il a été ignoré par l'Eglise de l'empereur Constantin,dite église catholique à cause de ses aspects gnostiques.

    Selon St Paul,on ne peut être sauvé que par le nom de Jésus. Celui-ci chasse une infinité de démons.Mais ce mot Jésus n'est pas le nom originel.

    Ces lettres qui se prononcent Jézu n'ont guère de sens.

    Le seul mot qui veut dire Sauveur est le nom hébreu de Yehoshoua' ou encore Yeshoua' qui veut dire Yâh ou Dieu sauve,guérit.Ce nom Yeshoua' a été transformé en Iêssous par les grecs et en Jésus par les latins.

    Iêssous serait le plus approprié,après le nom originel de Yehoshoua' ou yeshoua' originel.Car selon les hiéroglyphes Egyptiens,le OU,poussin sortant de l'oeuf et symbole de vie est encadré par un S dur initial et un S doux final,symbole d'équilibre et de santé.

    On peut noter aussi que le mot santé en hiéroglyphes Egyptiens s'écrit SSNB (Séneb avec deux S)

    SHOU dans la mythologie Egyptienne est le souffle lumière,le premier né du dieu suprême Râ ou Rê.

    On peut l'assimiler au St Esprit.

    C'est le souffle actif de Yâh qui sauve et guérit.

    Le mot Yâh est d'origine Egyptienne,c'est le dieu Lune de genre masculin qui représente l'intellect divin.La Lune étant la reine ou le roi des étoiles.

    Selon le paragraphe 1107 du texte des pyramides,c'est la lune qui est le père des âmes,donc du souffle qui anime l'homme.

    Les upanishads hindoues disent la même chose:"le souffle émane de l'atman:l'esprit,l'intelligence"

     

    Dans la Genèse judéo chrétienne,c'est le serpent originel qui a introduit le bien et le mal en faisant manger le fruit défendu à Eve qui peut se lire Hiwa,c'est à dire le serpent et la vie en même temps.

    Car le serpent ou énergie spirale contient les deux forces antagonistes.

    Ce serpent est tombé et a provoqué la division de l'intellect.C'est pourquoi Moïse élève le serpent sur un Tau,en signe de guérison.Dans l'Evangile de Jean,ce symbole caractérise le Christ Sauveur,dont les deux bras élevés et le coeur percé évoquent le KA Egyptien.Mourir,c'est aller à son KA disaient les Egyptiens.

    Et selon Genèse,pour vaincre cet antagonisme ,il faut étendre la main pour saisir le fruit de l'arbre de l'arbre de vie,gardé par les chérubins, qui permet de vivre éternellement.

    Les spirituels et les mystiques indiquent les méthodes spirituelles de remontée salvatrice de l'énergie subtile,c'est à dire de la réunion de l'intellect et du coeur séparés par la chute dans le domaine de la matière grossière.